A propos de moi

3D et autodidactisme

J’ ai commencé à m’ intéresser à l’ art digital en général, et à la 3D en particulier il y a environ 3ans. J’ en ai fait mon quotidien puisque d’ une façon régulière et quotidienne j’ ai entrepris de me former à la modélisation 3D (entre autre).
En effet avec internet il devenait possible d’ apprendre (tutoriels, sources d’ informations, etc), de se former seul dès lors que l’ on a une passion, des objectifs définis et pris formellement la décision de s’ engager dans l’ apprentissage avec pour objectif, à terme d’ en faire son métier et d’ en vivre.

C’ est en 2012 donc que j’ ai sauté le pas et décidé de me former à l’ art digital en général, et à la modélisation 3D en particulier, sans attendre qui que ce soit pour se faire (organismes de formation, etc). J’ ai donc décidé et commencé mon apprentissage cette année là, avec la ferme intention de (me) prouver qu’ il était possible d’ apprendre seul, et que cela pouvait déboucher sur des connaissances, un savoir faire, et donc, des revenus (en proposant ses services, en vendant ses créations, en intégrant une entreprise ou un studio, ou par exemple, en partageant ses acquis au travers de formations, cours, etc), donc, à terme, créer son propre emploi voir même sa propre entreprise. Je savais néanmoins qu’ il serait question de moyen voir de long terme (plusieurs années).

C’ est ainsi que je me suis lancé dans cette course de fond de l’ autodidactisme dans le domaine de l’ art digital et de modélisation 3D en général. A eux seuls ces domaines regroupent un large éventail de secteurs et de professions: nouvelles technologies de l’ information et de la communication, industrie du jeux vidéo, l’ impression 3D (tout juste naissant), ainsi que les activités d’ éducation et d’ apprentissage, de partage du savoir et des connaissances, etc…

Publicités